Harcèlement : protégeons nos enfants !

  • By UFFP
  • 21 septembre 2023
  • 0
  • 615 Views

Depuis la rentrée, les médias parlent beaucoup d’ harcèlement scolaire dans les écoles et pire encore, de suicide d’adolescents. Mais également, de la pression que les familles « subissent  » par l’école pour leurs enfants. Trop tôt ou trop tard, déni ou envie de briser les tabous, la situation actuelle fait bien réflechir.

Car la plupart du temps, il faut un « drame » pour que les choses bougent… et encore.

Une aberration ou le laxisme souvent et ou le tout punitif cache bien souvent, des tragédies à venir.

En France, le gouvernement français a mis met en place des mesures pour essayer de prévenir ces problématiques qui peuvent prendre une tournure dramatique. Pourtant le problème est toujours là et fait encore couler beaucoup d’encre. Une réalité sociale que vivent nos enfants dans leur quotidien et qu’il ne sert à rien d’être dans le déni. Au contraire, la vigilance et l’écoute est plus que nécessaire en ces temps incertains où la violence est même banalisée au sein du système éducatif. Avec à l’appui la prolifération du numérique qui rend cette menace de plus en plus présente et prégnante dans le quotidien de nos enfants qui sont hyper connectés.  Dans un monde de plus en plus hostile, que ce soit à l’école, dans le couple, les relations amicales ou en entreprise, aucun milieu n’est épargné par les manipulateurs harceleurs qui cannibalisent l’innocence et  se nourrissent de la vitalité de l’autre pour se sentir exister » il s’agit ici  de l’emprise de la personne harceleuse qui décide par un processus de destruction mentale lente et progressive, d’aliéner sa proie.

Harcèlement scolaire en reconnaitre les stigmates

C’est avant tout des comportements violents répétitifs perpétrés sur un enfant ou adolescent et qui provoquent en conséquence l’isolement de l’enfant ou du jeune qui en est victime.

Briser la peur la honte et le silence

Quand le parent ne voit pas les signes avant-coureurs de cette situation de harcèlement, le plus grand ennemi de cette problématique reste le silence.

Bien souvent l’enfant n’en parle pas, car on ne l’écoute pas ou on ne le prend pas au sérieux, on se dit qu’il veut régler des comptes avec des copains ou qu’il se fait des films. Quand l’enfant victime de harcèlement ne parvient pas à parler de ce qu’il vit ou lorsqu’il en parle, on ne l’écoute, il est à craindre que la situation à terme puisse prendre une tournure dramatique.

Des sentiments de culpabilité, de honte s’associent à une extrême dévalorisation de lui-même, ce qui empêche l’enfant de parler de ce qu’il vit.

A l’âge de l’enfance et de l’adolescence, l’estime de soi est fragile

 L’appartenance à un groupe et le besoin de se conformer à l’ensemble de ses camarades est très important et la différence quelle qu’elle soit est mal perçue et mal vécue. Alors lorsqu’un enfant est stigmatisé, brimé, violenté, l’estime chute en flèche. L’enfant s’associe à toutes les brimades et les insultes dont il est victime. La détresse et la dévalorisation peuvent être telles qu’elle pousse l’enfant au suicide.

Quand l’établissement scolaire est dans le déni

Et cette situation est malheureusement, très courante (beaucoup de parents sont obligés de faire changer leur enfant d’école) , les parents font tout ce qu’ils peuvent pour mettre un terme au harcèlement dont est victime leur enfant mais font face à un déni ou à un manque de moyen de l’établissement scolaire laissant l’enfant dans la violence.

Faire appel aux thérapies pour accompagner l’enfant harcelé

Une fois la situation de harcèlement isolée, un autre travail doit être entamé sur l’enfant victime.

Une prise en charge avec un suivi adapté est nécessaire dans lequel l’enfant devra apprendre à  exprimer ce qu’il a vécu et ressenti.

Sophrologie et harcèlement à l’école

Cette technique psycho corporelle permet en effet de travailler sur l’estime de soi grâce à des exercices de relaxation dynamique qui aide la personne à se remettre dans son corps, à se réconcilier avec son corps et à se détendre.

Travailler sur la confiance la bienveillance vis-à-vis de soi

Les victimes de harcèlement ont une mauvaise image d’eux, et plus aucune confiance ni sentiment positif envers leur corps. Certains exercices dynamiques vont recadrer cette mésestime de soi  pour aider l’enfant à  se réapproprier son corps à travers des ressentis positifs et non plus de la douleur ou de la honte.

Retrouver sa place et sa légitimité

Travailler sur soi permet de se réancrer, de retrouver cette place légitime longtemps considérée  interdite pendant tout le temps de la violence vécue.

Mettre en exergue les qualités de l’enfant et ses ressources

Le boosting des capacités est un cheminement nécessaire, par le biais de la visualisation mentale, le jeune se projette dans toutes ses capacités, dans un avenir plus serein et bienveillant. Il pourra enfin se projeter. S’il a développé des comportements pathologiques en parallèle avec le pédopsychiatre, je travaillerai sur la libération des phobies (phobie scolaire, phobie sociale, agoraphobie etc…).

Lors des séances, l’enfant ou va exprimer toutes les émotions liées à son traumatisme (colère, peur…) qui ont été enfouies au plus profond de son corps et de son esprit.

Avec la Sophrologie on finit par reprendre confiance et dépasser la souffrance morale, pour n’en faire qu’un apprentissage de vie in fine.

Petit à petit, le travail de réparation permettra à l’enfant de se reconstruire et reprendre le cours de sa vie dans la confiance, en laissant derrière soi, dans un coin de son histoire, cet évènement douloureux.

 Retrouvez les conseils de Fériel Berraies

Sophrologue certifiée RNCP

Spécialisée Enfance et Adolescence

Lui écrire

fbsophro@gmail.com

www.feriel-berraies-therapeute.com

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *