EDWY PLENEL pour les Arabes de France, dit non aux amalgames !

  • By UFFP
  • 1 mars 2015
  • 0
  • 228 Views

 

UFFP a toujours fait du journalisme d’information, mettant en arrière-plan ses opinions politiques et religieuses, bien que pétrie d’une profonde laïcité, aujourd’hui, à la lecture de ce magistral essai et lettre ouverte écrite par le fondateur de mediapart, Monsieur Edwy Plenel, il est difficile de continuer à rester dans la réserve.

Plenel_Edwy (Copier)

« Pour les Musulmans, « éditions La Découverte, précédé de Lettre à la France de janvier 2015

Par Fériel Berraies Guigny

Alors, durant ces quelques lignes, je sors de l’ombre et de ma réserve, pour dire simplement merci, au noms de nous les musulmans, laïcs, agnostiques, pratiquants, réformistes ou conservateurs. Merci de cet éclairage oh combien salutaire, pour la majorité silencieuse que nous sommes en France et ailleurs !

Edwy Plenel bio express

Journaliste, Edwy Plenel est le cofondateur et président de Médiapart, journal en ligne indépendant et participatif. Il est l’auteur de nombreux écrits et essais dont Dire Non (Don Quichotte, 2014) il vient de publier Pour les musulmans aux éditions la Découverte.

Pour les musulmans_Plenel (Copier)

Il y a véritablement la question de l’ISLAM en France, comme le fut dans le passé, la « question Juive » en d’autres mots, le danger musulman pour la France actuelle est non seulement aux portes mais également en son sein, un casse-tête « arabe » source de tracas pour les politiques aussi bien passéistes (notamment durant l’ère Sarkozy) qu’actuelles, confortées par le régime Hollande.

Toute une communauté est stigmatisée depuis peu et est érigée comme le bouc émissaire de toutes les problématiques socioéconomiques et sécuritaires en France. Histoire de culpabiliser l’étranger, ce métèque de France, qui serait responsable de toutes les défaillances d’un système ou le danger ne viendrait que de « l’autre » car la source de tous les maux.

Un chantage moral implicite de fait, pour le musulman de France qui doit accepter l’assimilation en vue de mériter sa « place » ( dans les banlieues et non au soleil ) et donc par conséquent, se faire « tout petit » inodore, invisible…

Mais si par malheur, il revendique la liberté de pratiquer ses coutumes et sa confession, il serait ni plus moins, assimilé à un « terroriste potentiel », un marginal qui pourrait présenter un danger pour la sureté de l’Etat.

Bien loin de l’idéal de laïcité originelle, auquel bon nombre de français « de non souche » aspiraient hier et aujourd’hui.

Aujourd’hui, tous les musulmans de France, sont menacés dans leur liberté et dignité. Ils sont menacés dans la représentation que l’on a d’eux en France mais aussi dans le monde.

Des épouvantails que l’on brandit à la vindicte populaire, qui légitimisent au quotidien des actes islamophobes qui sont des faits divers que l’on banalise de plus en plus. Des amalgames monstrueux confortés par des médias qui ont laissé leur déontologie au placard, histoire de faire l’écho des discours populistes d’une certaine Droite et Extrême Droite. Et même le socialisme défiguré actuel, s’y met !

Edwy Plenel, met le doigt là où cela fait mal, il brandit le danger d’implosion qui risque d’arriver en France avec le début d’un communautarisme réactionnaire mais également des clivages idéologiques entre les différents « visages de la France » il brandit la menace d’un éclatement social, il scande sur la nécessité de dialoguer et de comprendre l’autre avec empathie dans sa différence.

Car comme il l’explique si bien, le chaos nait des injustices, de la désespérance sociale des minorités « jugées inférieures » en France et dans le monde, tout cela est le lit et le terreau des fondamentalismes du monde et leur embrigadement!

Il s’agit là de ni plus ni moins, de stigmatisation, d’amalgames, de discrimination et de raccourcis dangereux !

Les Musulmans de France et d’ailleurs ne doivent pas payer pour l’histoire géopolitique du Monde, pour Al Qaeda et ou les Boko Haram ou encore les Daech du MONDE. Ils ne doivent pas être l’otage d’une politique française qui s’essouffle et qui se cache derrière des relents nostalgiques en rapport à son passé colonialiste.

On ne saurait non plus oublier la responsabilité occidentale dans certaines guerres fratricides du monde arabe ; ni que le gouvernement français se félicite en 2014 d’avoir pour premier client pour les ventes d’arme, le régime obscurantiste d’Arabie saoudite.

Dans l’histoire, on a toujours trouvé des « coupables » et des boucs émissaires. Après la menace « rouge » c’est à dire le communisme dans un passé relativement récent, c’est au tour des musulmans « coupable idéal » et pour faire plus court, des arabes et des maghrébins, d’essuyer certaines bavures politiciennes du NORD au SUD.

Aux musulmans d’expier les fautes et les manquements d’un système impérialiste mondial qui continue d’agir en conquérant,     aux musulmans d’expier pour les actes extrêmes d’idéologistes illuminés qui utilisent la terreur et l’islam pour le pire.

Et donc, derrière la question de l’identité française, l’identité nationale, plus que jamais évoquée, on ne fait que renforcer au mieux un désir d’assimilation et au pire de légitimer l’exclusion de ceux qui veulent revendiquer et protéger leur liberté d’être « autre », la liberté d’être différent, la liberté de pratiquer sa religion.

Tout a commencé après le 11 septembre 2001 mais également suite aux politiques désastreuses des puissances Occidentales dans leur croisade contre le terrorisme islamique ;       l’erreur stratégique de l’invasion en IRAK avec les amalgames et une croisade contre une religion et toute une communauté internationale, le reste n’est que littérature.

Et si on revenait aux terribles attentats de Charlie Hebdo, comme le souligne Edwy Plenel « … ces assassins sont de notre peuple. Le rappeler, ce n’est en rien excuser leurs actes, mais tout simplement être républicain »… « Comment veut on guérir le mal si l’on ne sonde pas les plaies » ?

Il est crucial de bien comprendre, de rester ouvert car « car le ressentiment est le moteur aigre de l’Histoire » et à force de diaboliser le musulman, on finira par sortir en lui le « monstre » qu’il n’est pas. Le danger pour Edwy Plenel est là, ce ressentiment nous n’avons cessé de l’alimenter dans une partie du peuple français « … cette partie, qui au quotidien, ne vit pas une République, pour tous » !

Il est en temps que la France cesse la banalisation de plusieurs de ces actes monstrueux et turpitudes qui alimentent au quotidien le destin des musulmans de France : racisme, xénophobie, haine et violence. Car ces phénomènes qui empoisonnent le tissu social, ont pris en otage les musulmans qui sont les dommages collatéraux des incertitudes françaises. La banalisation des discours et des actes antimusulmans est inquiétante et l’on est passible d’une réelle fracture sociale.

Le racisme comme l’explique Edwy Plenel a changé de paradigme ; hier il était « biologique » aujourd’hui, il est culturel, et les effets sont tout aussi néfastes. Alors que l’on croyait fermée la thèse immonde de la guerre des civilisations sarkozystes, celui de la compatibilité de l’Islam avec la démocratie, l’Islam continue de fabriquer un ennemi global. Des idéologies dangereuses et stupides qu’il convient de stopper.

L’indifférence actuelle de tous les français à l’égard des musulmans, est fautive à leur égard mais signifiera pour les français eux même, une limite à leur propre liberté.

Aujourd’hui la peur du musulman est là, encore plus vivace depuis les attentats de Charlie Hebdo et le confort sécuritaire qu’il promet est illusoire comme l’explique Edwy Plenel. En habituant à l’intolérance, on habitue à l’injustice et ce faisant, des roms aux musulmans, on crée l’éthnicisation des populations.

La France est donc aujourd’hui, malade d’elle-même !

Il faut pour sauver la France et les peuples, soutenir tous les peuples du Monde, dans leurs revendications d’idéaux universels de liberté, et la Tunisie a ouvert la porte de cet espoir et démontré que la démocratie est exportable et est affaire non plus de confession, mais d’humanité !

Tout n’est pas parfait encore, mais tout est devenu légitime… il faut laisser le temps aux Révolutions et effacer l’idée que les peuples du Sud n’ont pour alternative que la dictature ou les régimes obscurantistes.

A la France de guérir de ses maux : les atteintes à la démocratie, le marasme sociopolitique, et économique et la montée des populismes mortifères. Il y va de sa survie et de son unité.

 

 

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *