QVT RSE pas green washing !?

  • By UFFP
  • 13 avril 2023
  • 0
  • 456 Views

 La Semaine de la Qualité de Vie et des Conditions de Travail aura lieu cette année du 19 au 23 juin. La profession de foi d’UFFP qui croit en une planète éthique même dans le monde du travail, mais également, motivée par mon autre profession en tant que thérapeute spécialisée dans l’accompagnement des troubles en Entreprise   ( Sophrologue certifiée en RNCP depuis 7 ans avec 7 spécialisations dont  celle en Entreprise)

Feriel Berraies Guigny Experte genre chercheur auteur et thérapeute. photo Tao Zemzemi

Oui car il faut aussi parler de légitimité quand on aborde ses sujets qui tiennent l’humain et sa santé.

Ce n’est ni un effet de mode, de la surenchère ou du green washing mais un engagement réel pour moi toutes ces années où j’ai accompagné divers ateliers inter et intraentreprise pour le compte d’une école de formation INTERNATIONALE en Tunisie L’IIFE.

Accompagner la transition écologique et sociétale des Entreprises demeure cruciale, alors même que nous traversons de profondes crises qui rendent le quiet Quiting, un effet tout à fait normal du désengagement face à la culture d’entreprise de plus en plus éloignée de l’humain. Du Burn out on  passe au BORE OUT et les crises politiques économiques sociales et les conflits qui touchent le monde, ont rajouté une louche sur la souffrance du collaborateur.

RSE kesako ?

Au-delà de son caractère éthique  la démarche RSE peut s’avérer ETRE UN BOOSTER DE  stratégie marketing d’entreprise. Et à l’occasion de la Journée Mondiale de la sécurité et de la santé au travail le 28 avril, il est très important pour moi de rappeler les méfaits de   la sédentarité, et des TMS sur notre santé. Phénomène amplifié par le télétravail suite au covid, aux grèves, enfin tout va difficilement ces derniers temps et notre corps paie le prix.

Pénibilité du travail ou pas, fauteuils ergonomiques ou pas, il faut que l’on accepte de plus en plus l’idée que ce n’est pas uniquement le cerveau qui trinque. Les programmes que pourraient proposer ostéopathes, kinés, sophrologues pour se “tenir” en bonne santé sont un début.

Des étirements ciblés (dos, pectoraux, nerfs sciatiques, psoas) et des exercices de brain gym pour associer mouvement et apprentissage c’est le debut mais pas que!

Comment faire quand la souffrance est ESSENTIELLEMENT MENTALE ?

Face à un contexte économique et social de plus en plus délabré entre le Nord et le Sud, une carte géopolitique mondiale des plus morose : Guerre en Ukraine, inflation, crise financière, pauvreté, précarité, travailleurs pauvres, chômage endémique,  énième vague de Covid,  le mal être des collaborateurs est  de plus en plus grandissant.

Bien avant les répercussions de la Guerre en Ukraine, la pandémie mondiale avait déjà bien entamé la culture d’entreprise ce qui s’était traduit par un délitement de certaines habitudes venant de nos collaborateurs. Nous avons tous connu plus ou moins des passages à vide, des collègues qui décideraient de « pointer sans rien faire » chose que l’on reproche souvent aux fonctionnaires qui font acte de présence, dans leur zone de confort pro et qui restent économes de leur effort, en attendant le chèque de fin de mois.

Mais voilà que depuis un certain temps, cette attitude quelque peu « anecdotique » est progressivement, lentement mais surement, entrée dans les mœurs. Entre procrastination, démotivation, absences, manque d’endurance ou de rentabilité, nous ne pouvons constamment trouver les « CAUSES « dans les facteurs endogènes qui secouent nos sociétés.

Et nous sommes aujourd’hui, forcément contraints d’y faire face.

Un vrai casse-tête pour bon nombre de patrons et DRH, une zone échappatoire pour bon nombre d’entre nous qui ne se reconnaissent plus dans le métier qu’ils font !

Le Covid la guerre en Ukraine les grèves, la réforme des retraites, l’inflation, sont des objecteurs ou perturbateurs de la conscience d’Entreprise

Une vague de démissions en masse en début d’année s’était présentée en France et en Tunisie.  Les différentes crises successives ont sapé le moral.  De plus en plus de collaborateurs, deviennent partisans du moindre effort. Beaucoup d’entre eux déçus, d’une situation qui  se dégrade au fil des mois.

Démotivés, ils vont moins s’investir, mais plutôt que démissionner, ils restent à leur poste, mais font juste le nécessaire. Ils respectent les horaires, réalisent leur travail, mais ils ne vont pas accepter de tâches supplémentaires.

Désengagement professionnel quand tu nous tiens

La surenchère professionnelle semble être un concept bien lointain, eu égard aux jeunes générations qui sont adepte d’un meilleur équilibre entre vie pro et vie perso. Mais le quiet quitting n’est pas anodin, il est l’expression d’un mal être profond qui ronge nos sociétés.

En France, selon une étude du cabinet de conseil Gallup, seulement 6% des salariés sont engagés au travail. Depuis la crise du Covid, des études montrent que le rapport au travail a changé. Les arbitrages sont maintenant plus en faveur de la vie personnelle que de la vie professionnelle.

QUIET QUITTING VERSUS BURN OUT ?                      

Il est vrai que depuis les crises successives le travail a changé qualitativement, les conditions de travail notamment avec l’introduction du télétravail qui casse le lien social et peut amener aussi une invasion plus sournoise dans la sphère privée. Les repères ne sont plus les mêmes et on doit jongler entre vie de famille et vie professionnelle dans des contextes qui ne sont pas du tout ergonomiques ou confortables ( les Troubles musculosquelettiques font alors la part belle aux nouvelles conséquences psychosociales liées à ces nouveaux mode de collaboration)

En France, le Burn out est une réalité et à bien des égards, et cela reste toujours un sujet tabou, beaucoup n’osent pas en parler, alors que c’est une réelle souffrance psychologique. Et donc, le quiet quitting serait une nouvelle forme de prise en charge de cette souffrance.

Une arme que bon nombre de collaborateurs brimés peuvent choisir de prendre afin de faire face à l’épuisement au travail.

Reste que prés de 2,5 millions de personnes souffrent de burn out en France. C’est ce qu’indique le dernier baromètre du cabinet Empreinte humaine. La détresse psychologique des salariés ne cesse d’augmenter.

Un désinvestissement pour sauver sa peau

Le quiet quitting n’est pas un comportement pathologique en soi, le fait de nier son burn out, au contraire le serait. Cette stratégie de faire face ne peut cependant pas convenir à tout le monde.

En terme de durabilité, cela n’aidera pas à ameliorer les conditions de travail à long terme, si ce n’est pas à s’apposer des limites à ne pas dépasser pour ne pas se détruire.

 Alors oui, au grand dam des DRH ou chef d’Entreprise cette attitude est saine mentalement, mais elle n’est pas la solution au dysfonctionnement  intraentreprise.

Si la vie n’est pas le travail, comment donc avoir une bonne vie dans le travail ?

Face à la pression permanente, au stress, à la crise, difficile de rester en santé.

La Qualité de vie au Travail un euphémisme ?

La Santé physique et psychique  reste le corrolaire de la motivation au travail ( et donc la rentabilité)

Un collaborateur en bonne santé et une Entreprise en bonne santé !

La  santé du collaborateur si défaillante va mettre en péril l’ entreprise (  l’absentéisme et le manque de performance et la démission lente ont un cout réel)

Le respect de l’intégrité physique est un must !

Le respect de l’intégrité psychique également, et le collaborateur doit pouvoir s’exprimer sans peur de représailles et c’est bien le travail d’un psychologue du travail qui doit  travailler en collaboration avec les RH pour justement détecter les cas de burnout et ou dépression ( qui peuvent aboutir à des suicides potentiels si non écoutés, engageant la responsabilité pénale de l’Entreprise)

Le développement du dialogue social est aussi IMPORTANT :  beaucoup de collaborateurs sont démotivés, désengagés car ne sont pas écoutes et leur propositions délaissées, ils ont l’impression de ne pas faire partie des maillons de la chaine .

Il faut Coacher les Managers à être dans l’intelligence émotionnelle ( savoir écouter sans trancher violement et les coacher à devenir des Managers responsables) se faire respecter sans terroriser le collaborateur, reste crucial.

L’équilibre entre la vie pro et la vie privée ici encore, pour éviter la surrenchére professionnelle  est importante.

Apprendre à gérer les conflits avec la hiérarchie et ou collègues : en tant que Sophrologue chargée des troubles en Entreprise,  j’ai été souvent approchée par des collaborateurs en souffrance, qui m’ont confiée qu’ils vivaient une forme d’harcèlement moral avec des collaborateurs et ou chef qui les « terrorisaient » attention l’harcèlement moral au travail est passible de la médecine du travail et du  psychiatre, il sort des sentiers de la médecine douce.

Le RH Manager responsable

Il est crucial qeu l’équipe RH soit plus à l’écoute et il faut ne pas hésiterà  demander aux Managers d’accepter de parler des « conflits » larvés au sein de leur direction, pour  que cela ne dégénère aussi en dépression et ou Burnout.

Travailler la résistance au Changement

Comme expliqué cela devrait faire l’objet d’ateliers tant au sein des Managers qu’aux collaborateurs,  car le changement est un mouvement que l’on  ne peut stopper.

Changement des outils, des TIC des directeurs, fusion avec autres groupes etc,  tout cela se prépare et ne doit pas être imposé, mais au fur et à mesure, il faut préparer le collaborateur.  Préparer au changement et non l’imposer  ( coaching, boosting des capacités etc)

Le télétravail nouvelles souffrances du travail.

Le stress au travail et les  troubles musculo-squelettiques sont une réalité post covid.

Elles sont la résultante de l’environnement dans lequel nous travaillons, des  douleurs présentes sur certaines parties localisées du corps. Elles apparaissent davantage dans les articulations du haut du corps : quand on travaille dans un espace non dédié au bureau, cuisine, salon etc

Nous développons des blocages et ils se manifestent :

Poignet-main : 40%

Epaule : 37%

Coude : 21%

Genou : 1%

Autres syndromes : 1%

Les  facteurs qui favorisent les TMS sont :

Les mouvement bio mécanique ;  Mouvements de force, positions extrêmes, répétition des mêmes gestes, travail statique, vibrations, chocs mécaniques, froid…

Contraintes organisationnelles : Organisation et environnement de travail, management

Individuels : Age, sexe, état de santé

Contraintes psycho-sociales ou la façon dont le travail est perçu par le salarié : Insatisfaction, travail monotone, tensions engendrées par les délais à respecter, manque de reconnaissance professionnelle, manque d’autonomie, relations sociales dégradées, absence de soutien de la hiérarchie, relations difficiles avec les collègues, insécurité de l’emploi.

Par conséquent, le stress au travail peut provoquer des douleurs musculaires, des œdèmes, des inflammations au niveau des tendons, ulcères, infarctus, constipation, épaississement et bouchage des artères…

Garder le dialogue ouvert

La  sophrologie est une méthode douce non invasive, qui booste les capacités et apprend à gérer le stress et les émotions négatives. Elle responsabilise en donnant au collaborateur la possibilité d’être l’acteur de son propre changement.

En déliant la parole en déculpabilisant en mettant en avant les ressources de tout un chacun, on aide à reconstruire confiance et estime de soi, d’abord, puis confiance en l’entreprise ensuite, une fois les problèmes et les blocages mis sur la table !

Quelles solutions naturelles pour  les réduire ?  LA SOPHROLOGIE SEULE NE SUFFIT PAS !!!

Une meilleure hygiène de vie au travail :

Diététique, ergonomie, ostéopathie, kinésithérapie

Techniques de management plus responsables,  prise en compte des facteurs humains pour alléger les contraintes organisationnelles

Diététique, sport et une bonne hygiène de vie

Sophrologie, sport, vie sociale

LA QVT à rafraîchir !

Il faut réviser nos baromètres.

Les étapes pour détecter le mal être en Entreprise :

–              D’abord libérez la parole de votre collaborateur ( vous détecterez ainsi les profils vulnérables)

Reconnaître l’importance de la qualité de vie au travail, sensibilisera  les entreprises à la prise en charge de ce problème, et permettra aux personnes en souffrance d’oser le dire.

–              Proposer des espaces récréatifs et ou de détente ( relaxation, sophrologie etc)

Les entreprises qui proposent à leurs collaborateurs des séminaires de sophrologie sur la prévention du burn out sont de plus en plus nombreuses. Leur volonté d’être à l’écoute de leurs salariés et de leur apporter des solutions novatrices ne peut que les valoriser.

–              Identifier et  reconnaître les agents stressants

Faire entrer la sophrologie dans l’entreprise, c’est sensibiliser les collaborateurs à reconnaître les agents stressants, et leur apprendre quoi changer dans leur quotidien pour limiter leur stress.

–              Ecouter les tensions physiques psychologiques et émotionnels ( les signaux de votre corps et de votre tête )

La sophrologie  permet ainsi de prendre conscience de l’état émotionnel et psychologique

BIen que l’entreprise ne soit pas le lieu pour se dévoiler, elle peut donner l’impulsion pour se prendre en charge rapidement et éviter un burn out et là la médecine du travail, le DRH les Comités d’Entreprise les Comités d’hygiène etc ont un rôle à jouer.

La Sophrologie en Entreprise

 Avec quelques séances de sophrologie, on peut agir efficacement sur les premières manifestations du burn out.

–              On apprend  à évacuer les tensions physiques et émotionelles

–              On apprend à prendre du recul par rapport aux agents stressants

–              On travaille la mémoire la concentration ( boosting des capacité)

–              On renforce la la confiance en soi, et on  restaure l’estime.

–              On s’adapte mieux en étant dans la distanciation et la pensée positive au stress en Entreprise

La sophrologie en quelques mots

Mise au point en 1960 par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, la sophrologie est une technique de relaxation basée sur des exercices de respiration et de gestion de la pensée.

Elle assure une détente physique et psychique propice à la gestion du stress à l’amélioration de la concentration, de la mémoire ou de la créativité.

Dans leur rapport sur la détermination, la mesure et le suivi des risques psychosociaux au travail, remis au Ministre du Travail en France,  le magistrat P. Nasse et le psychiatre P. Légeron recommandaient la sophrologie pour aider les employés à : « gérer plus efficacement les exigences et contraintes du travail en améliorant leurs stratégies d’adaptation aux sources de stress, en renforçant leur résistance au stress ou en soulageant les symptômes associés au stress. »

Sophrologie  et travail comment j’interviens en tant que thérapeute ?

Les techniques de gestion du stress proposées par la sophrologie ne sont pas uniquement destinées à s’attaquer aux effets du stress, mais bien d’en éviter les causes. Elles permettent à chaque collaborateur de découvrir son propre seuil de tolérance et lui donnent les outils nécessaires pour éviter de passer le point de basculement.

Mais il convient de rappeler que tout un travail d’amélioration des conditions de travail, doit être effectué pour garantir la santé du collaborateur. La Sophrologie seule ne suffirait pas !

Il faudrait en fait, plus  justement  mieux répartir la charge de travail en fonction des effectifs, du temps de travail et des compétences ; redéfinir les responsabilités de chacun ; revoir les méthodes d’évaluation des performances individuelles ou collectives et les modalités de reconnaissance du travail…

La Sophrologie au travail ne se limite pas uniquement à la gestion du stress des émotions et de la vitalité

C’est aussi un  outil de développement pour les collaborateurs. Il ne faudrait pas la limiter à rôle curatif, pour répondre à une situation de stress. Elle permet également d’apporter des outils particuliers de développement personnel.

En complément des outils et du développement relatif au savoir-faire de vos collaborateurs, la sophrologie ouvre le champ du savoir-être dans le milieu du travail. Dans un monde de plus en plus globalisé où la performance à out prix au moindre coût, prime, laminant la santé du salarié.

Par des techniques faciles d’apprentissage et utilisables dans la vie professionnelle, la Sophrologie permet  de développer :

La confiance en soi,

La motivation,

La créativité. Et donc la performance !

Bien-être au travail  ou la qualité de vie au Travail une réalité à construire !

Un concept qui est loin d’être creux et qui doit interpeler tout DRH et Entreprise « responsable » pour un « management » responsable.

Le bien-être au travail et l’équilibre entre la sphère professionnelle et la sphère privée sont des attentes chaque jour plus importantes pour les collaborateurs de l’entreprise.

Quel module proposer en Entreprise ?

Cet accompagnement peut se faire de différentes manières

La mise en place d’atelier de relaxation peut prendre de nombreuses formes au sein même de l’entreprise (ateliers de groupe sur la pause du midi, séances individuelles, formations ciblées), comme en dehors : participation aux ateliers de relaxation, séances individuelles.

Cette approche répond aux besoins des CE, mais également des comités d’Hygiène et de Sécurité.

Proposée comme un service, une pause relaxation proposée à vos équipes contribue à la sensation de bien-être au travail et constitue une véritable marque d’attention.

De plus en plus d’entreprises se lancent dans cette démarche, que ce soit dans l’industrie, la grande distribution ou le conseil. Le MEDEF en France s’est penché avec intérêt sur ces techniques et surtout sur les résultats obtenus par rapport au faible investissement.

NB la qualité de vie au travail concerne tous les secteurs d’activité !

Avec une pratique régulière de la sophrologie, la personne apprend à développer ses ressentis, à dégager les tensions et donc à réduire les risques d’apparition des TMS en adaptant ses positions et ses habitudes de vie pour atteindre un meilleur confort quotidien.

La prévention des risques psychosociaux est obligatoire pour les entreprises

 Au même titre que les autres risques professionnels, la qualité de vie au travail en Tunisie doit devenir une garantie de qualité et de performance d’une Entreprise.

Fériel Berraies est Sophrologue certifiée RNCP ( formée Aliotta formations Paris) membre adhérente de la Chambre Syndicale de Sophrologie.

Egalement praticienne en Hypnose Ericksonienne, formée Xtréma Paris

En Formation en Naturopathie :aromathérapie, phytothérapie, gemmothérapie, hygiène de vie, diététique et Fleurs de Bach

Retrouvez ces chroniques santé en France : Onmeda, Thérapeutes magazine, EM Santé magazine France et Al Huffington Post Maghreb dans son blog santé et société

Pour des conseils retrouvez là sur www.feriel-berraies-therapeute.com

*TMS troubles musculo squelettiques

*RPS Risques psychosociaux ( stress, angoisse, émotions négatives, dépression, burnout etc)

Fériel reçoit à son cabinet sur Ozoir la Ferrière en Seine et Marne et se déplace sur Paris et environnant pour travailler en Entreprise, collectifs, associations et établissement de santé

Elle intervient au Maghreb ( Tunisie, Maroc) sur invitation de commanditaires dans des conférences, colloques pour proposer des ateliers.

Pour lui écrire : fbsophro@gmail.com

son site www.feriel-berraies-therapeute.com

UFFP

UFFP la Fondatrice et Présidente FERIEL BERRAIES GUIGNY :
Tour à tour mannequin, criminologue, diplomate et journaliste, la franco tunisienne Fériel Berraies Guigny a lancé en février 2011, une Association loi 1901 du nom de United Fashion for Peace. Parmi les activités de l'Association, une Caravane de mode internationale qui met en avant la paix, la tolérance, le dialogue entre les civilisations par le biais de la mode et de l'artisanat éthique. Née dans la foulée du printemps arabe, cette Association réunit tous les artistes du monde pour la paix, désireux de donner de l'espoir dans des régions en crise ou en transition. Depuis le mois de mai dernier, le magazine en ligne a aussi vu le jour pour être le portevoix de tous ses combats pour une planète éthique. La première programmation de la Caravane de mode se fera prochainement en février 2012 en Afrique subsaharienne sous la thématique de l'éducation pour la paix à la Triennale de l'Education en Afrique. Sept pays ont été les Ambassadeurs, Tunisie, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, France/Niger et Burkina Faso.
Fériel Berraies Guigny dirige par ailleurs, depuis des années deux panafricains New African en co rédaction et New African Woman/ Femme Africaine qu'elle a crée pour le groupe de presse britannique IC publications. Elle a longtemps été journaliste correspondante presse pour la Tunisie.

UFFP Contenu rédactionnel webzine :
Magazine français pour une planète éthique. Se veut une plateforme internationale pour une mode éthique qui défend la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat. Rubriques : 'Planète éthique' - 'Le rendez-vous des entrepreneurs' - 'Ethnical Conso : beauté bio, manger éthique' - 'Ethical Fashion' - 'Eco Déco' - 'Culture éthique' - 'Eco Evasion' - 'Société et éthique' - 'Femmes d'Ethique' - 'Prix Ethique' - 'Paroles Ethique'.
Mission de l'Association UFFP :
La Caravane United Fashion for Peace est née ce mois de février passé dans la foulée du printemps arabe et suite au massacre de femmes ivoriennes dans le marché lors des affrontements civils dans le pays. C'est une Association loi 1901française, née du désir de rendre hommage a à tous ceux qui ont perdu la vie pour un idéal de paix dans le Monde, tous ceux qui ont été sacrifiés alors qu’ils recherchaient simplement la dignité humaine. Cette Association et plateforme internationale est apolitique, sans coloration religieuse ou ethnique, elle se bat pour la mode éthique, défend par le biais de la culture, de la création et de l'artisanat, la paix, la tolérance, l'échange, le dialogue entre les civilisations.
Dans le farouche désir de combattre pacifiquement les injustices sociales et économiques à l'encontre des peuples par la culture, elle entend véhiculer des messages d'humanité. Son slogan le beau au service de l'autre, permet des passerelles, des rencontres et l’ acceptation des diversités couture. L'esthétique pour l'éthique reste son credo.

United Fashion for Peace entend fédérer le meilleur de la création internationale dans le respect de la diversité, des us et des coutumes. Tout un symbole de paix aujourd'hui, alors que le Continent continue de subir les soubresauts de son histoire.
Investir dans la paix c'est investir dans les peuples
UFFP est une plateforme internationale destinée à valoriser la création éthique centrée sur le développement humain durable.
Pont couture entre les peuples du Monde, cette plateforme a pour vocation de faire la promotion d'une création éthique et sans frontières. Favoriser un jour le commerce équitable de ces produits, pouvoir faire venir les artistes sur Paris pour leur organiser des défilés et vendre leurs produits.
United Fashion for Peace, c’est un concept qui propose un défilé de mode « clés en main », une animation « décalée » à l’occasion d’une manifestation, d’un colloque, d’un forum, d’assises politiques, économiques, scientifiques.
United Fashion for Peace c’est la présentation d’artistes qui font vivre et revisitent une culture, c’est un témoignage de richesse et de savoir faire, c’est la promotion du développement durable avec l’ambition d’accéder à la conscience durable
United Fashion for Peace c’est un vecteur d'amour et le partage dans la création.
Pour les organisateurs il s'agit de créer un évènement mais aussi de véhiculer une philosophie de vie dans la création. Pour laisser quelque chose aux générations futures " loin des passerelles du luxe, UFFP est avant tout une histoire d'amour et d'amitié avec les peuples, leur création, leur identité et leur patrimoine au service de l'autre.

C'était une idée, elle est devenue un projet, aujourd'hui une Association qui a hâte de trouver des programmateurs, des sponsors et des partenaires afin de pouvoir sa première édition.
UFFP dans le Monde
UFFP est à la recherche de programmations dans le Monde, de partenaires et de sponsors qui souhaiteraient se rapprocher de l'éthique, du développement durable, de la préservation des Arts et métiers, des droits de l'homme, de la culture et de la parité, sans oublier le dialogue entre les civilisations qui sont les valeurs qu'elle véhicule.
A chaque programmation dans un pays où événement donné, sont mis en avant les créateurs du pays hôte qui sont dans l'éthique.
UFFP s'adapte à toutes les thématiques et les rencontres politiques, économiques, culturelles, développement, environnements, bio, bilatérales, multilatérales, fêtes d'indépendance, fêtes nationales, parité, jeunesse, droits de l'homme, ou encore pour médiatiser une problématique donnée de la région.
A terme, L'Association voudrait pouvoir faire également du caritatif, et organiser des ventes de charité, au profit d’une ONG ou association défendant des valeurs similaires et la mettre en avant à l'occasion d'un défilé programmé.
Siteweb: http://www.unitedfashionforpeace.com
contact: unitedfashionforpeace@gmail.com

UFFP mode d'emploi :
La promotion d’un pays passe par la mise en avant de ses valeurs, de ses atouts et par une communication à la fois ciblée, régulière et soutenue. La Côte d'Ivoire de la paix et de la réconciliation souhaite développer un tourisme culturel mais également donner une image positive d’une Afrique à la fois moderne et traditionnelle où les valeurs humaines, sociales et pacifiques prédominent.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *